[18/07]-[20/07] Rapport d'expédition dans les Carmines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[18/07]-[20/07] Rapport d'expédition dans les Carmines

Message par Beric Karlson le Mar 19 Juil - 13:21

[18/07]-[20/07] Rapport d'expédition dans les Carmines


Informations générales —

Objectif(s) poursuivi(s) : Exécution du contrat de Monsieur Torken Mont-Cuivré
Lieux parcourus : Carmines
Date de départ et de retour : [18/07]-[20/17]
Compagnons présents : Beric Karlson (Capitain), Brockson (Compagnon), Edwin Darn (Compagnon), Gloria Arwid (compagnon), Malvenis De Beaumesnil (vétérant), Edward Byrn (bleu), Aedwell Aube-Vive (bleu)

Rapport d'expédition —

La compagnie dénicha un contrat d'un certain nain, Torken Mont-Cuivré. Celui-ci voulait exploiter une mine dans la région des Carmines mais celle-ci était hélas "gardé" par un imposant Ettin de sept mètres. Devant l'importante récompense que ce nain offrait, la compagnie de Lynth alla a sa rencontre afin d'en apprendre plus.

Leur route depuis Comté-du-lac les mena sur un territoire Gnoll que le commanditaire du contrat venait visiblement d’emprunter récemment. Les doutes de la compagnie furent levés lorsqu'ils tombèrent sur le cadavre d'un Gnoll et celui d'un nain, celui-ci portant une lettre du potentiel employeur de la compagnie. Alors que les compagnons discutaient de la marche à suivre, une puissante explosion retentis plus loin forçant la compagnie à aller de l'avant.

Hélas, c'était sans compter sur l'embuscade montée par un groupe de Gnoll plus loin sur la route. le groupe fut encerclé par le flanc droit et gauche par des archers, devant, trois Gnoll plus imposant commençaient à foncer sur la compagnie. Malvenis chargea les Gnoll avec l'aide de Beric pendant qu'Edwin s'occupait du flanc gauche, Brockson du droit et qu'Edward tirait un peu partout autour de lui avec son arc.

Les Gnolls furent rapidement massacré par la compagnie, Edward abattant l'un des fuyards d'un tir entre les omoplates, Edwin en capturant un autre. Hélas, le prisonnier de la compagnie n'en avait pas pour très longtemps et n'allait surement pas coopérer, il fut donc décidé de le relâcher. Le suivant discrètement, la compagnie tomba sur un éboulis causé par une explosion d’où plusieurs nains tiraient sur une large bande de Gnoll en bas, une cinquantaine.

Il fut décidé de les contourner par un chemin en contrebas, passant prés d'un lac. Après une heure de marche, la compagnie arriva enfin au campement de leur commanditaire. Après une rapidement présentation, celui-ci ne semblait pas convaincu des capacités de la compagnie et les mit au défi : répondre à cinq énigmes. Ce que les compagnons réussirent sans problème. Satisfait, Torken Mont-Cuivré expliqua la situation à la compagnie et surtout qu'ils n'étaient pas les seuls sur le coup. Beric décida alors de faire une pause puis de repartir à la recherche de cet Ettin, ou d'un des trois autres groupes de mercenaires dans le coin.

Après avoir repris des forces, la compagnie poursuivi sa route à la cherche de l'Ettin et des autres groupes de mercenaires dans les environs sous les indications de leur employeur. Le groupe se retrouve alors dans un goulet d'étranglement, entouré de chaque côté d'arbres et de hautes falaises. Un lieu propice aux embuscades et qui se révéla être vrai lorsque la cible utile de la compagnie, le fameux Ettin, se mit a hurler depuis une falaise. Il percuta un arbre avec sa massue et l'envoya valser sur la compagnie. Le groupe prit la décision de s'élancer dans le goulet pour y ressortir rapidement, l'arbre s'écroulant derrière eux avant qu'un autre arbre ne s'écroule de nouveau sur leur chemin, la compagnie l'esquivant de justesse.

Une fois sorti du goulet, l'Ettin s'éloignant pour laisser la compagnie se remettre de leurs émotions sans doute. Plus tard, nous tombèrent sur un campement d'un des groupes de mercenaires, le sol jonché de corps. Après une rapide fouille des corps, il semblait évident que ce groupe de mercenaires fut pris par surprise par un des deux autres et ainsi massacré. Cette supposition fut attestée lorsqu'un homme âgé sortit de derrière une petite colline, un sorcier à en juger par ses vêtements et son bâton. L'ermite expliqua à la compagnie que le groupe de mercenaires qui jonchait le sol fut massacré par un groupe de Sombrefers, eux aussi en quête de l'Ettin. Le sorcier expliqua également que l'Ettin en question était sous son contrôle mais que son sort de contrôle mental fut rompu. Il proposa alors à la compagnie de l'aider à reprendre le contrôle de la créature, en échange de quoi il quittera la région en compagnie de son Ettin "domestique" puis il s'en alla, laissant la compagnie a ses interrogations.

Le groupe décida avant d'accepter l'offre du sorcier de retrouver les deux autres groupes, en particulier les Sombrefer et d'aviser sur place. Ce qui ne tarda pas. En effet, la compagnie tomba sur les deux groupes en plein affrontement, les Sombrefer bien mieux équipé que l'autre, massacrant l'autre groupe. La compagnie fonça alors sans attendre dans la mêler, massacrant les Sombrefers, non sans mal, Edwin et Edward furent lourdement blessé et il ne restait qu'une survivante de l'autre groupe, une certaine Sarah Multier. Heureusement celle-ci était médecin et proposa à la compagnie d'aller s'abriter dans l'ancien campement de son ancienne compagnie afin d'y soigner les blessés et d'élaborer un plan pour enfin abattre l'Ettin, ou d'accepter le marché avec le vieux sorcier.

Devant l'ampleur de la tâche à accomplir, la compagnie décida de retourner sur Hurlevent quelques jours afin de soigner correctement les blessés et surtout de rapporter avec eux plus de matériel lourd pour mener leur mission à bien. C'est donc après quelques jours que la compagnie était de retour dans les Carmines, à la recherche de l'Ettin de sept mètres de haut toujours. Sachant que la créature avait fait d'un ancien camp orc Rochenoir son antre, la compagnie s'y dirigea. C'était d'ailleurs aussi là que la mine convoitée par leur employeur se trouvait. Une fois sur place, le groupe mis un long moment à élaborer une stratégie d'approche, c'est finalement Edwin qui fut chargé de s'approcher de l'ancien camp et de l’inspecter afin de trouver l'ermite qui devait les attendre, selon ses dires. Craignant une embuscade, le reste du groupe se positionna en hauteur afin de se protéger au cas où.

Une fois Edwin revenu de son expédition, la compagnie prit là encore beaucoup de temps à discuter de la meilleure stratégie à adopter devant cet ermite pour le moins étrange. Agacé par l'abandon qui se profilait chez ses compagnons, Beric décida d'avancer à la rencontrer du vieux sorcier afin de clarifier les choses avant celui-ci. Une fois faite, il fut décidé de continuer et de suivre le plan de l'ermite. Le plan était simple, lui donner le temps nécessaire pour canaliser son sort pour reprendre le contrôle de l'Ettin. Cependant, la méfiance étant de mise, il fut également décidé de laisser un compagnon non loin de l'ermite avec la mission de le tuer si celui-ci, décidait de se retourner contre la compagnie une fois son sort terminé. La compagnie s'organisa alors : Brockson devait faire effondrer la vieille tour de guet du camp sur l'Ettin lorsqu'il arrivera, Edwin resta non lui de l'ermite avec la mission de l'abattre au cas ou, Gloria en hauteur devait avec Beric fixer leurs grappins aux poignets de l'Ettin lorsque celui-ci serait au sol afin de le maitriser. Enfin, Aedwell Aube-Vive, placé au milieu et à découvert avait comme mission de provoquer la bête et de l'attirer dans le piège.

Une fois en place, la compagnie attendit le retour de l'Ettin dans son repaire, ce qui ne tarda pas lorsque le sol se mit à trembler sous les pas de la créature de sept mètres. Celui-ci poussa un hurlement sauvage lorsqu'il vit Aedwell Aube-Vive le narguer et l'ermite lancer son sortilège sur lui. Il se précipita et c'est alors que la vieille tour s'écroula sur lui, l’assommant un moment en le faisant tomber au sol. La compagnie se précipita alors vers la bête pour consolider les entraves en essayant de lui bloquer les bras avec grappins, cordes, harpons. Cela fonctionna un temps mais la bête était féroce et brutale. Il reprit ses esprits et les entraves posaient par la compagnie ne prirent pas longtemps avant de céder. S'en suivit un combat féroce, les compagnons devaient affaiblir la créature et le maintenir en place, plus ou moins, pour que le sort du vieux fou derrière eux puisse fonctionner. Après un combat acharné et douloureux la bête fut enfin sous le contrôle de l'ermite. Hélas ce fut non sans mal, tous les compagnons furent blessés, certain plus que d'autres. De plus, l'Ettin dans la fureur du combat prit visiblement le capitaine comme cible et malgré la résistance de celui-ci, il finit par le saisir et l'envoyer valser dans les airs. Le capitaine se fracassa contre un arbre, le rendant inconscient.

L'Ettin sous son contrôle, le vieux sorcier tenu effectivement sa parole, sans doute à la grande surprise de la compagnie et en particulier de celle d'Edwin. Il grimpa sur l'épaule de son Ettin et s'en alla, laissant le groupe tranquillement. le groupe fouilla la mine et l'ancien campement orc pour y dénicher quelques reliques intéressantes qui pourront sans doute être vendues à la prochaine vente aux enchères prévenue pas la compagnie pour ensuite rejoindre leur employeur afin de récupérer la récompense, l'Ettin n'était plus la. Devant les blessures du groupe et l'état du capitaine, celui-ci fit ouvrir un portail par son mage vers Hurlevent afin de rapatrier la compagnie en toute sécurité et plus vite.


Butin, expérience & notes —

Richesses brutes générées : 5000

Objets récupérés :

Edwin Darn :
Anneau nain de dextérité : Cet anneau en or serti d'un rubis dégage une lueur rougeâtre. En la mettant à votre doigts vous vous sentez plus agile et vos mouvements s'en retrouvent plus fluides et rapides.
Effets : Rand attaque +20, rand de défense (esquive) +10
Un bracelet en argent de force : Ce bracelet en argent serti d'une améthyste dégage un faible lueur violette. En le mettant au poignet, vous sentez votre force s'accroitre.
Effet : Rand d'attaque +10

Gloria Arwid :
Collier d'agilité renforcé : Ce collier en or légèrement usé par le temps serti de deux pierres de lunes dégage une faible lueur bleutée. En le mettant autour du cou, vous vous sentez plus agile et rapide.
Effets : rand de défense (esquive) +20, Rand attaque +10

Edward Byrn :
Arc long composite :Un arc long en bois de chêne, très souple et de bonne qualité pouvant tirer jusqu’à 35m.
Effet : rand d'attaque à distance +20

Beric Karlson :
Paire de bracelet du loup : Cette paire de bracelet en or légèrement usé par le temps serti d'une émeraude chacun dégage une faible lueur verte sur le métal. En les mettant aux poignet, vous vous sentez plus agile et plus fort.
Effets : Rand attaque +20, rand de défense (esquive) +10

Expérience gagnée : Lundi : 300 exp
Mardi : 300 exp
Lundi : 600 exp

Notes complémentaires: /

Signature :
Beric Karlson


Dernière édition par Beric Karlson le Mar 26 Juil - 13:22, édité 1 fois
avatar
Beric Karlson

Messages : 198
Date d'inscription : 12/01/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [18/07]-[20/07] Rapport d'expédition dans les Carmines

Message par Beric Karlson le Mar 26 Juil - 9:45

hrp:
Terminé.
avatar
Beric Karlson

Messages : 198
Date d'inscription : 12/01/2016
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum